Publicité

Les maladies d’origine alimentaire : à ne pas sous-estimer

Mon corps Nutrition

Une personne sur 10 dans le monde souffre de maladies d’origine alimentaire chaque année, et ce sont les enfants et les populations pauvres qui sont les plus affectés.

Ce sont là les résultats de plus de huit années de recherche et d’analyse de données entreprises par un groupe de travail de l’OMS, dirigé par des chercheurs de l’université de Floride, dont l’objectif d’évaluer l’impact des maladies d’origine alimentaire sur la population mondiale.

Selon les déclarations du Dr Arie Havelaar un membre principal de« the Institute for Sustainable Food Systems » de l’université de Floride “Les personnes les plus touchées par les maladies d’origine alimentaire, sont les enfants et notamment ceux des régions pauvres à faible revenu à travers le monde”.

Il ajoute que “Parmi ceux qui ont perdu des années de vie suite à des problèmes de santé, à un handicap ou à la mort précoce, 40 pour cent étaient des enfants de moins de 5 ans, bien que ces chiffres ne représentent que 9 pour cent de la population mondiale. Ces Maladies affectent surtout les populations du continent africain, de l’Asie du Sud et de l’est de la Méditerranée.”

Dans le cadre de ces travaux de recherche, l’OMS a créé le Groupe référence sur l’épidémiologie des maladies d’origine alimentaire en 2007, afin d’étudier la variation mondiale de l’impact de ces maladies. Tenant compte des agents connus comme étant pathogènes et qui peuvent être transmis par les aliments, le dit groupe en a identifié 31 parmi les plus nécessaires à inclure.

Les chercheurs ont constaté que ces 31 agents pathogènes ont causés en 2010 six cent millions de maladies d’origine alimentaire et 420.000 décès.

Les résultats de l’étude indiquent également que jusqu’à 33 millions « d’années de vie saines » sont perdues chaque année à cause de maladies d’origine alimentaire. Un nombre égal à celui causé par les «trois grandes» maladies infectieuses (VIH / SIDA, paludisme et tuberculose) et par la pollution de l’air, mais nettement inférieur à celui des maladies dues aux risques des facteurs alimentaires associés aux eaux impropres et aux conditions d’assainissement malsaines.

Les causes les plus fréquentes de maladies d’origine alimentaire sont les agents pathogènes de maladies diarrhéiques, en particulier les norovirus, le Campylobacter et La Salmonella enterica. Ce dernier est susceptible de causer un empoisonnement du sang chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli et présente une cause majeure de décès parmi les agents pathogènes étudiés.

D’autres agents pathogènes majeurs responsables de décès par les maladies d’origine alimentaire, inclus le Salmonella Typhi, une sous-espèce de Salmonella enterica; le Taeniasolium, un ténia qui provient des produits porcins; et le virus de l’hépatite A.

B.H.S

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password